Ma Prime Rénov : tout sur la nouvelle aide de l'Etat
En remplacement du Crédit d'impôt Transition énergétique pour les ménages modestes dès 2020 !
Cumulable avec les Primes énergie !


Demande sur www.maprimerenov.gouv.fr dès le 1er Janvier 2020

Les conditions de cumul de Ma Prime Rénov aux autres aides travaux

CUMULER MA PRIME RÉNOV À D’AUTRES AIDES TRAVAUX
Les conditions de cumul de Ma Prime Rénov aux autres aides travaux

20 000€ d’aides travaux au total avec le cumul de Ma Prime Rénov

La nouvelle aide, remplaçant l’ancien crédit d’impôt transition énergétique CITE et l’aide Anah Habiter Mieux Agilité, Ma Prime Rénov est cumulable aux autres aides travaux de rénovation énergétique.
Vous pourrez ainsi obtenir jusqu’à 20 000€ d’aides au total par logement sur une durée de 5 ans.

Quelles autres aides travaux cumulables à Ma Prime Rénov ?

Pour la réalisation de travaux d’économies d’énergie fixés et éligibles aux différentes aides, il est possible de cumuler Ma Prime Rénov avec :

  • Les primes énergie
  • Les aides d’Action Logement
  • Les aides des collectivités locales,
  • Les aides aux actions de maîtrise de la demande en énergie versées dans les DROM

Les aides travaux non cumulables à Ma Prime Rénov

Il n’est pas possible de cumuler à Ma Prime Rénov les aides suivantes :

  • Les autres aides de l’Anah
  • Les aides à l’amélioration de l’habitat versées dans les DROM

Les autres aides travaux de l’Anah

Il existe trois autres aides délivrées par l’Anah, qui ne sont pas cumulables avec Ma Prime Rénov.

  • Comme mentionné, l’aide Habiter Mieux Sérénité n’est pas cumulable avec Ma Prime Rénov. Il s’agit cependant d’une aide qui permet d’obtenir un financement important des travaux d’économies d’énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique.
  • L’aide Anah Habiter Mieux Sérénité concerne tous les travaux permettant de réaliser des économies d’énergie au sein de votre logement grâce à un projet global de rénovation. Le gain énergétique généré doit être d’au moins 25%.
  • Cependant, un processus plus long et complexe est nécessaire pour pouvoir en bénéficier. Le projet de travaux doit être présenté en détail, celui-ci doit ensuite être approuvé par l’autorité compétente avant de pouvoir démarrer les travaux.