Ma Prime Rénov : tout sur la nouvelle aide de l'Etat
En remplacement du Crédit d'impôt Transition énergétique pour les ménages modestes dès 2020 !
Cumulable avec les Primes énergie !


Demande sur www.maprimerenov.gouv.fr dès le 1er Janvier 2020

Comment calculer Ma Prime Rénov' ?

Comment calculer Ma Prime Rénov'

Ma Prime Rénov’ est calculée selon deux grands critères :

A noter que Ma Prime Rénov’ est également soumise à un plafond maximal.

Comment calculer Ma Prime Rénov en fonction des travaux d’économies d’énergie éligibles

De nombreux travaux d’économies d’énergie sont éligibles à Ma Prime Rénov’. Cependant la liste des travaux éligibles a subi quelques modifications par rapport à celle du Crédit d’Impôt Transition Énergétique CITE 2019. L’État souhaite valoriser les travaux d’installation d’équipements fonctionnant aux énergies renouvelables tels que les chaudières biomasses, les poêles à bois et le chauffage solaire combiné. Les montants seront donc plus importants pour ce type de travaux.

Comment calculer Ma Prime Rénov selon les revenus des ménages

Grand changement par rapport au Crédit d’Impôt Transition Énergétique, le calcul de Ma Prime Rénov’ prend en compte les revenus des ménages. Le gouvernement a réparti les ménages en quatre catégories selon des seuils de revenus :

  • Les ménages aux revenus très modestes
  • Les ménages aux revenus modestes
  • Les ménages aux revenus intermédiaires
  • Les ménages aux revenus plus élevés

Pour la réalisation d’un même chantier, un ménage aux ressources modestes percevra une prime plus importante qu’un ménage aux ressources intermédiaires. Les ménages aux revenus plus élevés ne pourront pas bénéficier de Ma Prime Rénov’.

Ces plafonds de ressources différent également entre l’Ile de France et les autres régions.

Comment calculer Ma Prime Rénov grâce aux plafonds de dépenses éligibles

Le montant de Ma Prime Rénov’ est plafonnée selon deux critères :

  • Les plafonds des dépenses éligibles : pour chaque travaux éligible, un montant maximal subventionnable a été mis en place. Par exemple, pour l’installation d’une chaudière à granulés, le plafond de dépense éligible sera de 18 000€
  • Le % d’écrêtement qui varie selon les revenus des ménages